La gouvernance du centre

Le centre FEEL est géré par l’association Faire l’Ecole En Liberté (cf. statuts ici), qui est à but non lucratif. Il est actuellement dirigé par son comité.

La qualité de membre de l’association est distincte de celle de membre (ou d’usager) du centre. L’association est composée de personnes ayant ou non une famille pratiquant l’instruction à domicile, qui souhaitent se mettre au service des familles pratiquant ce mode d’instruction, soutiennent le concept et les fondements du centre, adhèrent aux valeurs énoncées dans la charte morale des usagers et sont disposées à consacrer bénévolement une partie importante de leur temps libre aux activités du centre.

Si l’association reste garante du respect des valeurs et des règles qu’elle considère comme la substance même de son action, elle adopte un mode de gestion aussi consensuel que possible, basé sur la concertation et l’intelligence collective des membres du centre. Plusieurs outils sont mis en place pour assurer l’effectivité de la collaboration des membres du centre avec les membres de l’association (forums de groupe en présentiels fréquents et réguliers, formations à la communication, droits d’initiative, rendez-vous, discussions et propositions par la voie du forum informatique, etc).

L'association

Ainsi que l’énoncent ses statuts, l’association est à but non lucratif. Son objectif principal est d’aider, dans leur mission d’éducation, les parents ayant fait le choix d’instruire leurs enfants en famille au sens de l’art. 54 de la loi sur l’enseignement obligatoire du 7 juin 2011 (« école à domicile » ou « homeschooling »).

Elle promeut par ailleurs la pédagogie élaborée par Caleb Gattegno. Elle participe enfin à la recherche en éducation.
Pour réaliser ses buts, l’association exploite le centre FEEL (art. 2 de ses statuts).

A côté de cette mission principale, le centre dispense des formations à la pédagogie Gattegno aux enseignants et offre des cours de langues au public, basés sur cette pédagogie.

Pour favoriser les liens sociaux entre les usagers du centre et le public extérieur, l’association exploitera, dès 2017, une cafeteria ouverte au public (2ème phase de réalisation du projet).

Le comité

Mical et Bruno sont parents de trois enfants qui ont été scolarisés à domicile. Le constat des grands bienfaits de ce mode de scolarisation sur leurs enfants et de l’immense qualité de vie que ce dernier a amené à tous les membres de la famille sont à l’origine de la fondation de l’association et du centre Faire l’Ecole En Liberté. De là est né leur désir de faire évoluer ce mode d’instruction – aujourd’hui dépourvu de toute aide structurée – vers un véritable modèle éducatif moderne et novateur, basé sur les apports récents de la pédagogie, des neuro-sciences, de la psychologie, des sciences sociales et de la technologie.